Tel: +33(0)9 54 30 79 96

Tout le monde s’accorde à dire que les entreprises doivent se réinventer pour se différencier. Une des missions essentielles des leaders est donc d’impulser au sein de leur équipe une dynamique créatrice afin de permettre l’éclosion de nouvelles idées. De ce point de vue-là, qu’est-ce qu’un bon leader ?

Une citation de Coco chanel devenue fameuse

« Prenez mes idées, j’en aurai d’autres » s’est exclamée Coco Chanel ! Dans cette simple exclamation se retrouve toute la personnalité de la créatrice : caractère bien trempé, force de travail, créativité, extravagance et indépendance. Le parcours biographique de la créatrice met en lumière cette personnalité d’exception, dont la créativité et l’audace ont fait la renommée.

Orpheline dès 12 ans, Coco Chanel, de son vrai nom Gabrielle Bonheur, apprend la couture à l’âge de 18 ans en tant qu’apprentie et débute sa carrière en 1903 dans un atelier de trousseaux et layettes. Son surnom provient de son attirance pour la scène, Coco Chanel s’étant produite dans de nombreux cafés de Vichy, chantant avec plaisir « Qui qu’a vu coco sur le Trocadéro ? ».

En 1910, consciente de son talent, elle se lance dans la fabrication de chapeaux en ouvrant une boutique « Chanel Modes » au mythique numéro 21 de la rue Cambon à Paris. Le succès est fulgurant et d’autres boutiques voient le jour, à Deauville et Biarritz. Sur sa lancée, Coco Chanel décide de fonder sa première véritable maison de couture. Du fait d’une pénurie de tissu à cause de la guerre, la styliste se tourne vers le jersey, matière qui servait à confectionner les maillots de corps des soldats, rencontrant alors un énorme succès auprès du public. Ses créations, à la fois simples et sophistiquées, tendant vers l’androgynisme avec des robes droites et des pantalons pour femmes, vont faire sa réputation.

Dès lors, Coco Chanel ne cesse de développer son activité, en se lançant sur le marché de la parfumerie avec son célèbre Chanel N°5. Dans le même temps, sa fameuse petite robe noire rentre dans l’histoire, devant un classique de la maison de couture, et plus généralement, dans la mode. Fan de perles et bijoux, elle devient la première créatrice à lancer une ligne de Haute Joaillerie en 1932.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle décide de tout arrêter du jour au lendemain. La styliste reprendra du service à l’âge de 71 ans en créant de nouveaux modèles dans une suite du Ritz. Coco Chanel décède en janvier 1971, à l’âge de 87 ans, alors qu’elle prépare une nouvelle collection, qui sera présentée à titre posthume.

Manager ou inspirer

Pour faire éclore les idées originales, encore faut-il déployer, en amont, une culture de l’innovation au sein de l’entreprise. Manager, c’est donc inspirer ses équipes en développant sa propre créativité ainsi que celles de ses collaborateurs. Le manager doit ainsi créer les conditions idéales au sein de son équipe pour permettre à chacun de ses collaborateurs de donner le meilleur d’eux-mêmes, et surout le meilleur de leurs idées. Par ce biais, les salariés se sentent impliqués, écoutés et valorisés au sein de leur entreprise.

La créativité n’est pas un fait dû au hasard mais bel-et-bien un processus de recherche d’innovation. Malheureusement, les « principes collaboratifs » sont peu mis en œuvre alors qu’ils devraient être au cœur du management au sein des entreprises. En effet, le management de l’innovation n’est pas la priorité des entreprises, par faute de temps ou de moyens, si ce n’est pas la volonté qui manque.

Conclusion : Manager, c’est transmettre

Le rôle du manager ne prend forme que dans l’interaction avec ses collaborateurs. Son objectif est de leur transmettre sa motivation, son implication et son engagement au service du collectif qu’incarne son entreprise. C’est de ces dynamiques que naissent bien souvent les meilleures idées !

Stéphanie Vignon